Le réseau de références et d'expérimentations

Tester et innover de nouvelles méthodes et techniques durables et économes

Carte de localisation des parcelles expérimentales suivies par le CRPF (png - 1110 Ko)

Dans le cadre de ses missions de développement forestier, le CRPF suit un réseau de parcelles de références et d’expérimentations en forêt privée.

A l'image des forêts de la région Hauts de France, les essences feuillues (notamment les chênes) y sont les plus représentées.

A ce jour, plus de 200 parcelles forestières font l’objet d’un suivi de placettes (une placette est un ensemble d’arbres repérés de manière durable sur le terrain).


Répartition des thématiques (png - 36 Ko)

Mesure de la circonférence d’un Noyer noir

 

Le suivi consiste la plupart du temps en une série de mesures (hauteur totale, circonférence, notation de la qualité…) à intervalles réguliers de tous les arbres de la placette (voire d’un échantillon d’arbres seulement).


Ces mesures sont effectuées par le CRPF, avec la participation de certains propriétaires.


Objectifs

Une seule placette sur un site permet de suivre la croissance d’un peuplement en un climat et un sol donné (=référence), plusieurs placettes  permettent de comparer différentes techniques (=expérimentation).

 

Expérimentation de comparaison d'éclaircie sur douglas, 10 ans après la coupe :


Eclaircie à 500 tiges/ha

Eclaircie à 800 tiges/ha

Témoin sans intervention


Ressources disponibles

Différentes synthèses ou parties de synthèses sont disponibles.

À télécharger :


Intérêts pour les propriétaires

Des placettes pour la formation des propriétaires

  • Connaitre la croissance de ses arbres ;
  • Pouvoir comparer des techniques différentes ;  
  • Tester différentes essences ;
  • Avoir un exemple reproductible de suivi de gestion ;
  • Se former à la gestion ;
  • Participer au développement des connaissances ;

Intérêts pour le CRPF

Des placettes pour la formation des professionnels

 

  • Suivre la croissance des forêts dans le temps ;
  • Evaluer les techniques sylvicoles conseillées et en tester de nouvelles ;
  • Avoir un ensemble de sites de démonstration ;
  • Préciser les besoins des essences quant au climat et aux sols ;
  • S’appuyer sur des propriétaires référents ;

Engagements pour les propriétaires

  • Permettre l’accès à la parcelle pour les mesures (tous les 2 à 3 ans en moyenne), des réunions de vulgarisation ou d’autres propriétaires intéressés ;
  • Réaliser les interventions prévues.

Engagements pour le CRPF

  • Effectuer les mesures nécessaires ;
  • Informer le propriétaire des résultats ;
  • Le conseiller sur les interventions à réaliser ;
  • Le prévenir à chaque visite.

 

Evolution d’une régénération naturelle de chêne (photos prises au même endroit en 2000, 2005 et 2010) :


2010

2005

2000